Close

Alliance canadienne pour l’excellence en recherche clinique

De gauche à droite: Thérèse Gagnon-Kugler (Q-CROC), Cynthia Lévesque (CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal), Hugo Garneau (CHU de Québec – Université Laval), Stéphanie Ibrahim (CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal), Tasnim Daginawala (CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal), Philippe Cornellier (Q-CROC), Claire Gagnon (CISSS du Bas-Saint-Laurent), Martin Gaudreau (Q-CROC), Mélanie LeBlanc (Q-CROC), Marie-Pierre Desrosiers (CISSS de l’Outaouais), Anne Brochu (CIUSSS de l’Estrie – CHUS), Maryse Bertiaume (CIUSSS de l’Estrie – CRCHUS).

Grâce à la contribution de Q-CROC, le Québec, et plus particulièrement le réseau de recherche clinique en oncologie était bien représenté à la réunion annuelle de N2 (Réseau des Réseaux – Alliance canadienne pour l’excellence en recherche clinique) qui se tenait à Toronto les 2 et 3 février 2017. En effet, sept agents de liaison ont accompagné quatre membres de l’équipe de Q-CROC à ce congrès qui portait sur des sujets variés tels que les plus récentes mises à jour des outils et formations accessibles aux membres, les activités et livrables des sept comités de travail de N2, les changements réglementaires GCP, ainsi que des initiatives d’accélération de la recherche clinique et des révisions éthiques.

Q-CROC s’assure de l’implication stratégique du Québec dans les orientations de N2, Thérèse Gagnon-Kugler siégeant maintenant à son conseil d’administration. Par le passé, le Québec était représenté par Mme Édith Brochu, qui a participé activement aux activités du CA depuis 2015. Cette coopération est essentielle pour s’assurer que les cliniciens, équipes médicales, hôpitaux, compagnies pharmaceutiques et le gouvernement du Québec bénéficient de l’expertise, des formations, des outils et des opportunités d’affaires et de réseautage offertes par N2.

Pour en savoir plus sur N2, rendez-vous ici: n2canada.ca.

Crédit photo: N2

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur linkedin
Partager sur Linkedin