Close

En partenariat avec Q-CROC, Esperas entreprendra le développement clinique d’un nouveau produit anticancéreux dans plusieurs grands hôpitaux de Montréal

 

MONTRÉAL, le 11 avril 2016 /CNW Telbec/ – Esperas Pharma Inc. (« Esperas ») a annoncé aujourd’hui le lancement de son projet visant à développer un agent anti-cancer administré par voie orale appelé ESP-01, en partenariat avec le Consortium de recherche en oncologie clinique du Québec (Q-CROC). Esperas entend développer l’ESP-01 dans la province de Québec au cours des trois prochaines années et demie, chez les patients souffrant de cancer avancé ou métastatique, y compris le cancer du sein triple négatif, colorectal ou ovarien. Ce projet soutiendra 20 emplois, incluant ceux du Q-CROC. Il débutera par le premier essai clinique chez l’humain du ESP-01 pour établir l’innocuité et l’efficacité du traitement, puis sera suivi par la Phase II des essais cliniques qui seront menés par les grands hôpitaux montréalais, notamment, le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (« CHUM »), le Centre du cancer Segal de l’Hôpital général juif (« HGJ ») et le Centre universitaire de santé McGill (« CUSM »), auxquels d’autres centres québécois pourront se joindre.

 

« Nous sommes heureux de collaborer avec Esperas sur cette importante étude clinique », a déclaré Dr Gerald Batist, directeur scientifique et co-fondateur du Q-CROC. « Grâce à ce partenariat, nous allons réaliser notre mission qui consiste à améliorer de façon importante l’écosystème du développement de médicaments anticancéreux, de multiplier les options de traitement des patients et de réduire le fardeau financier du système de santé, en partie par l’entremise d’améliorations à l’infrastructure de recherche clinique du Québec. »

 

Esperas Pharma Inc. a été fondée en avril 2015 à la suite d’un financement de 16,5 millions $US réalisé sous la direction de TVM Life Science Ventures VII, un fonds de capital-risque localisé à

 

Montréal, et du Fonds de solidarité FTQ à titre de co-investisseur. Esperas a acquis les droits mondiaux de développer et de commercialiser l’ESP-01 d’Eli Lilly and Company (« Lilly »). L’ESP-01 est un médicament de recherche administré par voie orale qui inhibe spécifiquement la division des cellules cancéreuses ou leur prolifération non contrôlée.

 

« L’équipe de gestion d’Esperas Pharma Inc. est enchantée d’amorcer le développement de ce traitement anti-cancer au Québec et d’offrir aux patients québécois atteints de cancer un accès privilégié au développement de ce produit candidat prometteur. De plus, la société est fière de collaborer avec le réseau du Q-CROC et ses centres réputés, comme le CHUM, l’HGJ et le CUSM », a souligné Caroline Fortier, p.-d. g. d’Esperas Pharma Inc.

 

« TVM Capital Life Science est heureuse d’être parvenue à obtenir les droits sur l’ESP-01 et d’avoir fondé Esperas ici au Québec. Nous croyons que notre modèle d’investissement favorise les partenariats qui procurent d’importants avantages aux patients affligés par des maladies comme le cancer », a précisé Dr Marc Rivière, associé général, TVM Capital, et membre du conseil d’Esperas Pharma.

 

« Montréal se classe parmi les métropoles nord-américaines qui comptent la plus grande concentration d’emplois dans le secteur des sciences de la vie et des technologies de la santé. Nous sommes fiers de la notoriété de la métropole québécoise dans ce domaine et l’annonce d’aujourd’hui vient concrétiser ce positionnement », a affirmé Denis Coderre, maire de Montréal.

 

« Le Fonds de solidarité FTQ félicite Dr Batist et son équipe du Q-CROC. En misant sur ses trois piliers clés, le talent, la R et D et l’infrastructure de services, et sur son accès au capital, le Québec développe et attire des programmes de développement de nouveaux médicaments, comme celui annoncé aujourd’hui », a conclu Gaétan Morin, président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur linkedin
Partager sur Linkedin